Opéra

Publié le par ghuraba

Premier essai du fameux Opéra

Premier essai du fameux Opéra

Recette tirée des épreuves de CAP du blog ici

Le biscuit Joconde :

  • 60g de beurre
  • 120g de blanc d’œuf
  • 25g de sucre semoule
  • 150g de poudre d'amandes
  • 150g de sucre glace
  • 40g de farine
  • 200g d'œufs entiers

Commencer par faire fondre le beurre et le laisser refroidir

Monter les blancs en neige et les serrer avec le sucre semoule

Mélanger ensemble au fouet les œufs, la poudre d'amandes, le sucre glace et la farine. Quand le mélange est bien homogène, incorporer le beurre, mélanger à nouveau. Incorporer ensuite les blancs en neige délicatement à la Maryse.

Diviser la pâte en 4 (refaire une pâte si nécessaire)

Préchauffer le four à 200°C

Mettre la pâte sur une plaque à four couvert de papier film et enfourner pendant 10 min.

Opéra

La ganache chocolat :

  • 200g de crème liquide

  • 200g de couverture noire

  • 40g de beurre

Fondre le chocolat au bain-marie avec le beurre et réserver. Dans une casserole faire bouillir la crème puis verser-la sur le chocolat, attendre 5 minutes, puis mélanger en faisant des petits mouvements ronds au centre avec la Maryse. Puis réserver.

La crème au beurre:

  • 250g de beurre mou
  • 140g de sucre semoule
  • 2 œufs entiers (se sera moins léger mais très bon quand même).
  • 2 jaunes d’œufs

Blanchir les œufs avec le sucre, à l'aide d'un batteur électrique, battez le beurre en pommade.

Incorporer le mélange œufs-sucre petit à petit au beurre et continuer à mélanger

Ajouter ensuite le café et bien mélanger le tout.

Un pur délice !

Un pur délice !

Pour le glaçage:

  • 130g de chocolat noir

  • 50ml d'huile mais vous pouvez le remplacer par du beurre

​Fondre le chocolat au bain marie, hors du feu ajouter l'huile ou le beurre et mélanger afin de bien l'incorporer dans le chocolat.

Publié dans Entremets et Desserts

Commenter cet article

Aloin 24/02/2015 12:13

Votre recette me convient parfaitement!

ghuraba-delice 24/02/2015 18:45

Tout le monde au fourneaux alors